Des idées sorties pour célébrer la nature

©SSNPP
Publicité

DISTRICT «Viens découvrir la nature en Ajoie» est un cycle de cinq sorties organisées par la Société des sciences naturelles du Pays de Porrentruy (SSNPP). Destinées à mieux connaître la faune et la flore de nos environs, ces promenades sont proposées gratuitement. Muriel Schüpbach, présidente de la SSNPP, nous en dit plus.

Fondée en 1968 par une poignée de naturalistes jurassiens passionnés de mycologie, la Société des sciences naturelles du Pays de Porrentruy s’est rapidement intéressée à d’autres domaines, notamment l’ornithologie et la botanique. L’association organise régulièrement des activités d’observation, de découverte et de partage. Après plus de 50 ans d’existence, la SSNPP poursuit sa mission initiale: faire découvrir la diversité de la nature et la protéger.

Cinq sorties grand public

Publicité

Après avoir recensé les rapaces hivernants et les oiseaux d’eau cet hiver, la SSNPP suit le calendrier des saisons et propose des activités en lien avec les beaux jours, avec une série de cinq sorties nature, dans le cadre d’un cycle nommé «Viens découvrir la nature en Ajoie». «Des sorties grand public, il y en a chaque année, comme la Nuit de la chouette, mais cette année, la nouveauté, c’est qu’on a vraiment réalisé un programme, de mars à octobre, avec un flyer», explique Muriel Schüpbach, présidente de la SSNPP. 

Cette amoureuse de la nature se réjouit de la tournure des événements, le but étant de sensibiliser le public autour de la préservation de la nature. Ces sorties sont ouvertes à tous, sur simple réservation. «Dans la limite des places disponibles, bien sûr, précise Muriel Schüpbach. Tout dépend des activités. Pour observer les cigognes, on peut être en grand nombre, mais si on va dans des cabanes d’observation à Damphreux, difficile d’être plus de 20 personnes.» Seul leitmotiv: respecter les animaux, leur rythme et leur environnement.

Le réveil des oiseaux

Le cycle des sorties a commencé le 18 mars, à la rencontre des batraciens. La deuxième sortie, le 7 mai, est destinée aux lève-tôt. Observer les oiseaux, au moment de leur réveil, permet de reconnaître leurs chants mélodieux et de déterminer les espèces auxquelles ils appartiennent: passereaux, pinsons, fauvettes, merles, rossignols, grives… «On sera en pleine période de préparation de la nidification. C’est là que chacun marque son territoire et qu’on a les plus beaux chants. Le réveil des oiseaux est un événement magique qu’il faut vivre une fois dans sa vie», estime Muriel Schüpbach.

La découverte des oiseaux se poursuivra lors de la troisième sortie, le 2 juin. Les étangs de Damphreux abritent de nombreuses espèces végétales et animales. Parmi ces habitants, les oiseaux qui seront en train de nicher, à l’aube de l’été. Ce spectacle ornithologique sera égayé par le coassement des rainettes, ces petites grenouilles si bavardes.

À la découverte des cigognes

L’Ajoie accueille l’une des plus importantes colonies de cigognes de Suisse. Le mardi 21 juin, en fin de journée, des spécialistes guideront les volontaires à Porrentruy et répondront à toutes leurs questions. Une vingtaine de cigognes sont observables, à proximité de leurs nids… et de leurs petits, les cigogneaux! En septembre-octobre, place à l’action. Lors de la dernière sortie (date à déterminer), les volontaires pourront créer de petites structures tas de bois, amas de pierres, arbustes, haies, etc visant à favoriser la nidification. La SSNPP apportera ainsi un soutien concret au projet «Fauvette grisette» de l’ONG Birdlife Suisse qui lutte contre le déclin de certains oiseaux. Une sortie nature qui servira une noble cause!

Caroline Libbrecht

Publicité