Grande Guerre: le sacrifice ajoulot

Grande Guerre: « L’Ajoie, c’était la part du feu »

DISTRICT C’était il y a cent ans: le 7 octobre 1918, le seul militaire suisse qui perdit la vie sous le feu de l’ennemi durant la Première Guerre mondiale, le Lieutenant Flury, décédait sur les hauts de Miécourt. Retour sur un événement, mais surtout sur une période qui mit en émoi toute une région.