Le berceau mondial du hockey sur glace pour Zachary Étique

Comme tous les joueurs de la sélection romande pour le tournoi de Québec, Zachary Etique a droit à sa photo officielle. Alain Rithner-Monthey © Leysin Sports Academy
Publicité

BURE Sélectionné pour le prestigieux et mondialement reconnu Tournoi international de hockey Pee-Wee de Québec, Zachary Étique garde les pieds sur terre mais nourrit aussi de solides ambitions. À 12 ans, le jeune Ajoulot sera le seul représentant de notre région dans une sélection composée de joueurs romands. Rencontre avec un jeune sportif passionné de son art.

C’est à Delémont, entre deux matches, que nous rencontrons Zachary et son papa Claude à l’occasion d’un tournoi de sélections cantonales. Détendu et souriant, l’attaquant évoque son labeur, ses bonheurs et ses craintes avec passion.

Les matches avec papa  

Comme dans toute belle histoire, les souvenirs d’enfance occupent une place prépondérante dans celle de Zach: «Quand j’étais petit, j’allais aux matches d’Ajoie tous les vendredis avec mon papa. Un jour j’ai voulu essayer ce sport. Ça m’a plu et j’ai décidé de continuer.» Et lorsqu’on lui demande ce qui lui plaît tant dans cette pratique, le jeune habitant de Bure n’hésite pas: «Les contacts!»

Publicité

Passé par l’école de hockey du HC Ajoie, Zachary a gravi les échelons des différentes catégories et évolue actuellement avec les Moskitos Top, le meilleur niveau de jeu pour sa catégorie d’âge. Il a déjà prêté renfort à ses aînés, les Minis Top, et ambitionne de rejoindre la sélection jurassienne U14.

À côté de son activité au sein du club formateur ajoulot, Zach est également membre de la structure Sports-Arts-Études. Il bénéficie d’allégements d’horaires et d’un suivi régulier tant au niveau des entraînements que du repos, des déplacements et de l’état de fatigue, qu’il doit quotidiennement consigner dans un carnet prévu à cet effet.

Sélection et frayeur

Dans cette minutieuse mécanique organisationnelle, un récent événement est venu ajouter un grain de folie. «Je suis allé passer des tests à Leysin pendant trois jours pour rejoindre la sélection romande qui participera au tournoi international Pee-Wee (l’équivalent de nos Moskitos, nldr) au Québec.» Physique, technique, tout a été évalué pour réduire la septantaine de participants à un cadre de vingt joueurs qui ont décollé hier pour la Belle Province.

Cependant, une frayeur de dernière minute est venue s’ajouter aux préparatifs. Récemment, Zachary s’est fissuré le pied et sa participation n’était plus assurée. Fort heureusement, le robuste hockeyeur sera bel et bien du voyage. Les sensations rencontrées à Delémont sont bonnes et l’impact physique du jeune attaquant est tout simplement impressionnant. Comme le dit son papa, «il envoie

«Donner le max que j’ai»

Rassemblant 2000 enfants de toutes origines, le tournoi Pee-Wee de Québec est considéré comme la fête mondiale du hockey sur glace junior. Durant plus d’une dizaine de jours, la crème des jeunes hockeyeurs s’affronteront dans des patinoires accueillant parfois plus de 15’000 spectateurs! Des noms prestigieux tels que les Canadiens de Montréal et les plus grosses écuries de NHL seront de la partie.

«Je n’ai pas peur mais je sais que ça va être difficile, le niveau est vraiment bon.» Les objectifs personnels dans tout ça? «Prendre du plaisir et puis donner le max que j’ai pour gagner. On aimerait aller le plus loin possible en équipe.» Zach sera logé dans une famille d’accueil et s’adonnera aux joies du ice hockey et d’activités annexes comme la motoneige. Ses parents seront également de la partie et se réjouissent tout autant que le fiston.

Zach nous quitte, il doit rejoindre son équipe. La prochaine rencontre contre Fribourg débute sous peu. Fan inconditionnel de James Desmarais, il rêve de côtoyer un jour Connor McDavid en NHL ou de porter les couleurs du CP Berne. Tout ce qu’on lui souhaite. En attendant, comme le rappelle un célèbre adage québécois: «On ne niaise pas avec le puck
Un article de Kylian Sylvestre, publié dans le N°435, 8 février 2018
Publicité