L’extraordinaire mois de janvier du HC Ajoie

Dominic Nyffeler, l’un des artisans des performances actuelles. © Mauricette Schnider
Publicité

HOCKEY SUR GLACE Si, fin 2018, le HCA connaissait un léger coup de mou, les hommes de Gary Sheehan ont débuté 2019 patins au plancher, à tel point qu’ils occupent actuellement la place de leader du championnat. Un homme n’est pas étranger à ces bons résultats: le portier Dominic Nyffeler.

Au moment de passer le cap de la nouvelle année, on avait quitté un HC Ajoie dont la régularité des résultats n’était pas la principale qualité. Victoires et défaites s’alternaient au point de peser sur le classement général. Mais avec la nouvelle année, les hommes de Gary Sheehan ont retrouvé la glace, remplis de très bonnes nouvelles résolutions: une équipe avec un jeu d’une solidarité à toute épreuve, voilà le visage du HCA, cuvée 2019. Un changement d’état d’esprit qui a permis d’enchaîner les victoires. Certes, il y a eu deux petits faux pas à Viège et contre Langenthal, mais il y a surtout eu, jusqu’à l’heure d’écrire ces lignes, une série de huit victoires d’affilée, qui a permis aux jaune et noir de prendre la tête du classement du championnat.

Un retour aux sources

Et s’il est un homme pour qui la régularité retrouvée du HCA est fondamentale, c’est bien le portier Dominic Nyffeler: «Nous jouons mieux en équipe, ce qui fait que les choses sont plus simples pour moi. L’équipe défend mieux et ce n’est pas seulement l’œuvre des défenseurs mais également des attaquants!» À la tête de la meilleure défense de Swiss League actuellement, le gardien ajoulot quittera pourtant l’équipe à la fin de la saison pour rejoindre le EHC Kloten, son club formateur. «Retourner chez les Aviateurs est une décision familiale. Nos deux enfants pourront être un peu plus près de leurs grands-parents. De plus cela sera aussi plus facile pour mon épouse qui ne parle pas vraiment français», explique Dominic Nyffeler avant de poursuivre: «Ici, c’est comme une grande famille. Que ce soit avec les fans, avec les dirigeants. Porrentruy est une petite ville. Parfois on rencontre des gens que l’on connaît, simplement en allant faire des courses. C’est un peu un monde à part, auquel je me suis beaucoup attaché.»

Publicité

Partir avec un titre dans les bagages?

Familial certes, ce retour aux sources est également motivé par un aspect sportif. En effet, puisque les Aviateurs ambitionnent un retour en National league à court terme, le dernier rempart du HCA pourrait alors avoir une réelle opportunité de jouer au plus haut échelon. Mais pour l’heure, Dominic Nyffeler est encore ajoulot et aimerait quitter Porrentruy de la plus belle manière qui soit. « Si on pouvait finir avec un titre, ce serait le rêve… Je pense que cette saison, nous jouons très bien. Nous méritons cette première place et cette année, j’ai le sentiment que nous avons vraiment travaillé de manière à aller loin.». Ce serait alors un bien joli souvenir que le futur aviateur laisserait au Voyeboeuf…
Un article d’Éric Moser, publié dans le N°483 du 7 février 2019

Publicité