Marche, nature et convivialité, on trouve tout ça, aux Chainions

Le QG des Amis de la Nature ajoulots, aux Chainions. © Les Amis de la Nature

FONTENAIS C’est un refuge, un asile, une halte bienvenue pour les randonneurs des crêtes jurassiennes. Le chalet des Chainions, situé au-dessus de Villars-sur-Fontenais, appartient aux Amis de la Nature, un réseau international vieux de plus d’un siècle. En Ajoie, la section régionale a fêté l’an dernier ses 80 ans.

Se retrouver en toute convivialité pour pratiquer ensemble des activités tout en profitant des beautés qui nous entourent, c’est en substance l’objectif des Amis de la Nature. Fondés en 1895 en Autriche, les premiers groupes locaux ont rapidement fait des émules, notamment en Suisse. Aujourd’hui, le mouvement international dénombre pas moins de 500’000 membres et quelque 150 sections, dont une se situe… en Ajoie!

Ouvert à toutes et à tous

C’est sur les hauts de Villars-sur-Fontenais qu’il faut aller les chercher, les Amis de la Nature du district de Porrentruy. Au chalet des Chainions exactement, sur la crête du Jura, à mi-chemin à vol d’oiseau entre le col de la Croix et Montvoie. Situé à une altitude de près de 900 mètres, le bâtiment a été construit en 1957. «Auparavant, la section louait une bâtisse à Valbert, relate Yveline Portenier, secrétaire de l’antenne ajoulote. Mais elle a été réquisitionnée durant la guerre. Les Amis de la Nature ont dû déménager dans une loge à côté. Ensuite, ils ont décidé de construire leur propre chalet. La première pierre a été posée en 1949.» Depuis, année après année, le site a été rénové, agrandi, amélioré et comprend désormais trois dortoirs (deux de six places et un de huit lits), un réfectoire pouvant accueillir une quarantaine de convives, une grande terrasse pour soixante personnes environ ainsi qu’un petit chalet attenant pour loger les gardiens.

Car aux Chainions, il ne se passe pas un week-end – ou presque – sans qu’il n’y ait quelqu’un! «C’est l’une des conditions auxquelles doivent répondre les membres: faire un week-end de gardiennage par année. Ils sont aussi tenus de participer à l’une des deux journées de nettoyage annuelles, et bien sûr payer leurs cotisations», sourit le président, Antonio Dominguez. Mais n’allez pas croire: le chalet n’est pas ouvert aux seuls membres. «Tout le monde peut y passer ou louer les locaux, mais les membres ont des tarifs préférentiels, comme dans toutes les maisons du réseau des Amis de la Nature», précise le responsable.

Tout le monde peut louer le chalet et ses vingt lits. © Les Amis de la Nature

Une cinquantaine d’actifs

Les Amis de la Nature en Ajoie, ce sont «101 membres exactement, répartis en trois catégories: les moins de 18 ans, les actifs et les retraités. Mais seuls les actifs – qui représentent quand même la moitié des cotisants – doivent assurer du gardiennage et participer à l’entretien du site, précise Antonio Dominguez. L’effectif est assez stable, mais si on avait quelques personnes en plus, ce serait bien, évidemment».

Côté agenda, les rendez-vous sont déjà fixés pour 2019: week-end ou camp de ski, match au cochon, marches, et même «petit Noël», le programme est suffisamment varié pour plaire au plus grand nombre. «Le but, c’est d’abord de se rencontrer, en famille. On ne fait pas du sport de haut niveau, souligne Yveline Portenier. C’est vraiment ouvert à tous! D’ailleurs, nos membres les plus âgés ont passé les 90 ans, et le plus jeune a à peine… un an!»

Un article d’Élise Choulat, publié le 21 février 2019, N°485

www.chainions.ch


Repères
Date de création: 1938
Président: Antonio Dominguez
Comité: Régis Varrin, vice-président; Jean-Jacques Portenier, Dominique Guenin, Claude Lachat, Yveline Portenier, Françoise Schaffter, Florian Dubail.
Effectif: 101 membres