Prêts?

«La Saint-Martin, c’est la dernière chose qu’on arrêtera!»

GRANDFONTAINE Au cœur du berceau de la Saint-Martin, les patrons de L’Aigle s’apprêtent à vivre la période la plus chaude de l’année. Dès demain soir, comme dans des dizaines autres d’établissements du district, une horde de gourmands prendra d’assaut leur restaurant. Mais malgré l’investissement que cela demande, pour rien au monde ils ne feraient une croix sur cette tradition.