Qui était Saint Ursanne ?

Publicité

Selon la tradition, Ursanne aurait été un compagnon du grand saint irlandais Colomban qu’il aurait quitté pour vivre en ermite au bord du Doubs où il serait mort en 620. Le couvent érigé vers sa tombe est à l’origine de la localité actuelle de Saint-Ursanne. Mais que savons-nous aujourd’hui du contexte historique de l’installation d’Ursanne et du développement de la cité ursinienne ? Chercheurs et chercheuses feront le point le 3 octobre prochain.

Organisé par les Archives de l’ancien Évêché de Bâle dans le cadre du 1400e anniversaire de la mort d’Ursanne, le colloque scientifique «Ursanne, un saint mérovingien et sa postérité» réunira des archéologues et des historiens spécialisés qui viendront partager avec le grand public le fruit de recherches récentes et les découvertes qui bouleversent certaines idées reçues.

Au fil d’une journée de présentations qui se donneront le matin au Centre visiteurs Mont Terri et l’après-midi à la collégiale, les chercheurs/euses jurassiens, suisses et français, exploreront des sujets variés qui iront de la mythologie de l’ours au développement urbain de Saint-Ursanne, en passant par la Vie légendaire du saint ou l’analyse scientifique des sarcophages du Musée lapidaire. Le programme complet de la manifestation est consultable en ligne, tout comme le formulaire permettant l’inscription gratuite et obligatoire à toute ou partie de la journée (www.aaeb.ch).

Publicité

Les organisateurs du colloque

Publicité