Toujours plus de demandes au Centre de santé sexuelle

Légende: Tous les couples, toutes les histoires sont les bienvenus au Centre de santé sexuelle – Planning familial Jura. © PxHere

PORRENTRUY Le Centre de santé sexuelle – Planning familial Jura a 20 ans cette année. Un anniversaire qui tombe en pleine période de restriction budgétaire, et cela alors même que le nombre des consultations augmente constamment: 250 l’an dernier à Porrentruy.

On l’appelle encore souvent «le planning familial». Ce n’est d’ailleurs pas faux, juste incomplet: en 2013, il a été rebaptisé Centre de santé sexuelle – Planning familial Jura, un nom qui se réfère à la définition de la santé sexuelle par l’Organisation mondiale de la santé (à savoir «un état de bien-être physique, mental et social dans le domaine de la sexualité») et qui recouvre mieux la diversité des prestations offertes.

Car si historiquement la planification des naissances était la mission quasi unique du centre, aujourd’hui on y trouve bien d’autres choses: un test de dépistage du VIH ou de la syphilis à très bas prix (20 francs le test du VIH pour un étudiant, par exemple); des renseignements sur la contraception et des plaquettes de pilules, à bon marché encore une fois, pendant quatre mois, le temps qu’un rendez-vous se libère chez un gynécologue; la pilule d’urgence, autrefois appelée pilule du lendemain; des informations sur la grossesse et l’accouchement. On peut aussi et peut-être surtout y parler de tout ce qui a trait à la sexualité et aux relations de couple sans jugement ni tabou. Les consultations sont bien entendu confidentielles et ouvertes à tous, seul-e ou en couple, jeune ou moins jeune. «Et il n’y a pas besoin d’avoir un problème pour venir, souligne Catherine Charmillot, conseillère en santé sexuelle. On va bien chez l’hygiéniste tous les deux ans, pourquoi ne pas en faire autant dans ce domaine-là?»

Récupérer les heures perdues

Le message passe d’ailleurs plutôt bien dans la population jurassienne, puisque le nombre des consultations augmente: 1152 en 2017, contre 935 l’année précédente. À Porrentruy, où une permanence est ouverte trois après-midis par semaine, 247 consultations ont été données l’an dernier et 579 personnes ont eu affaire au centre, soit en consultation individuelle soit lors d’une présentation de groupe (écoles, demandeurs d’asile, etc.)

Le paradoxe, c’est que l’an dernier les horaires ont été réduits et une conseillère licenciée en raison des mesures d’économie Opti-ma. Mais le comité ne désespère pas: c’est l’un de ses objectifs prioritaires de trouver des fonds pour récupérer les heures perdues, «au moins!», s’exclame la présidente Sylvie Seeger. Car d’autres projets sont sur le feu, par exemple s’assurer la collaboration d’un gynécologue une demi-journée par semaine, ce qui permettrait notamment pour les plus jeunes de contourner l’obstacle de la franchise de l’assurance-maladie; ou encore proposer d’autres tests de dépistage (chlamydia, gonorrhée, papillomavirus).

Dépistage gratuit le 20 octobre

C’est dans ce contexte que le Centre de santé sexuelle – Planning familial fête cette année ses 20 ans. C’est en 1998 en effet que les centres qui coexistaient dans les trois districts se sont regroupés en une seule entité. L’anniversaire a été célébré la semaine dernière à Porrentruy, où le centre est hébergé dans de nouveaux locaux, au Phénix, depuis début juillet. Et toujours dans le cadre de ses 20 ans, le centre offre le 20 octobre un test de dépistage du VIH gratuit à la population. Les tests se feront à Porrentruy et à Delémont, mais il est indispensable de s’annoncer au 032 422 34 44.

Un reportage de Claire Jeannerat, publié le 11 octobre 2018, N°468

À Porrentruy: centre Le Phénix, étage B2. Permanence les lundis, mercredis et vendredis de 15h à 18h, tél. 032 466 66 44. Renseignements sur le site www.santesexuellejura.ch