Un centre ancien en perpétuelle mutation

DEBUT DU SIECLE L’Hôtel de ville, vers 1900. A droite, le magasin de confection «A la Cigogne». © MUSEE DE L’HOTEL-DIEU
Publicité

Au fil du temps, le centre de Porrentruy et ses alentours n’ont cessé de se transformer. Avant de laisser la place aux voitures, les chemins de terre battue, puis les pavés du centre-ville ont vu passer leur lot de piétons, de cycles et de chevaux. Petit coup d’œil nostalgique sur les différents visages de la vielle ville depuis 1900.

RUE DU MARCHE L’ancien nom de la rue Pierre-Péquignat, vers 1910.
TRANSFORMATION La rue de la Poste, actuelle rue des Malvoisins, vers 1910. Le paté de maisons au bas de la rue a été démoli en 1992 pour construire la BCJ.
MEME RUE, AUTRE NOM La rue de la Préfecture, aujourd’hui rue des Annonciades, en 1906.
LES BAICHES La rue Juventuti, vers 1900.
FUTUR PARKING Le kiosque des Tilleuls, vers 1900. Il sera démoli dans les années 1950 pour laisser la place à un parking.
TERRE BATTUE L’Avenue Cuenin au début du siècle, avant le bitume et les voitures.
LA GUERRE EST FINIE La fête de l’Armistice, le 11 novembre 1918, devant l’Hôtel de ville.

 

Toutes les photos sont créditées © MUSEE DE L’HOTEL-DIEU

5 avril 2018, N°443

Publicité