Un diacre, c’est quoi au juste?

Publicité

Dimanche dernier, 17 novembre, Patrick Godat a été ordonné diacre, en la Collégiale de St-Ursanne. Mais un diacre, c’est quoi au juste?

Aux premiers temps de l’Église, les douze apôtres n’ayant plus le temps de s’occuper du service de la communauté, de l’aide aux veuves et des malades, choisirent sept hommes auxquels ils imposèrent les mains. Ce furent les premiers diacres, ce qui signifie serviteurs. Saviez-vous que plus tard François d’Assise était diacre? Ce ministère exista durant un millénaire, puis fut réduit à une étape en vue de la prêtrise.

Depuis 1970, l’Église a revalorisé ce service. Notre diocèse compte 80 diacres permanents. Patrick est le huitième dans le Jura. L’étole est le symbole du ministère ordonné. Le prêtre la porte droite, le diacre en biais de gauche à droite. Partant du cœur, elle rejoint la main droite pour le service.

Qu’est-ce qui change concrètement pour Patrick depuis son ordination? D’abord, il représente désormais dans ses activités le Christ serviteur, particulièrement attentif aux besoins des gens. Ensuite, par l’ordination, l’évêque Felix lui confère la possibilité de baptiser et de célébrer des mariages. Deux occasions supplémentaires d’aider les gens à affermir leur foi afin d’y trouver sens pour aujourd’hui et nourriture pour s’engager dans le quotidien.

Publicité

Philippe Charmillot

 

Publicité